Un coeur, une âme : une Femme

Ondine     

Bon jour pour un blog !
J’accueille ici les amies qui me prendront telle que je suis : introspection/contradictions…
Si la vie était simple, on n’aurait pas besoin de l’écrire, il suffirait de la vivre. Le problème est justement de vivre et surtout d’en avoir envie chaque jour.
Que chacune de vous qui se pose les questions : « qui suis-je ? où vais-je ? comment en suis-je arrivée là ?  » se contemple dans mon miroir. Si elle n’y trouve pas ses réponses, elle aura pu au moins définir son propre questionnement, c’est l’essentiel.
Bienvenue à vous mes toutes belles, mes toutes fragiles, mes soeurs…

Publié dans : Présentation | le 25 décembre, 2006 |6 Commentaires »

10 ans de liberté

Je n’écrivais plus sur ce blog depuis des années, mais je dois dresser le bilan…

Au bout de ces 10 ans, je croyais que je finirais ma vie seule.

Désormais je n’en suis plus si sûre.

J’ai bien compris le message d’espoir de mon cher Gégé il y quelques années : « si tu ne trouves pas l’Amour, il te trouvera… arrête juste de le chercher ».

Il m’a trouvée je crois, sous la forme d’un joli Viking au coeur tendre. Le ciel est dans ses yeux, et les blés d’été dans ses cheveux, même si la neige est déjà dans sa barbe. Blessé par la vie, il porte en lui toute la bienveillance, la compréhension et le dévouement.

Mon tendre amour, merci pour ces beaux moments de dialogue, de complicité, et de plaisir aussi ♥♥♥

Publié dans : Non classé | le 2 septembre, 2017 |Pas de Commentaires »

Attention aux pervers narcissiques !

J’avais cru, comme une pauvre bécasse, vivre une grande et belle histoire d’amour romantique !

Il m’a mis le grappin dessus aussitôt après ma séparation dans l’été 2007, m’a entrainée dans des histoires politiques sans avenir, m’a donné sa fille à aimer… J’ai été obligée de cacher des séjours à Paris, à Annecy, à Nüremberg…

J’ai accompagné ses projets professionnels qui maintenant je le sais ne verront jamais le jour.

Il avait toujours raison, contre les gens et les faits, ne concevait le monde que selon ses règles.

Nous devions aller pour la troisième fois à Nüremberg, et juste le lendemain de la réservation qu’il m’avait fait faire… il me plaque pour une autre !

Depuis que j’ai compris que ce j’avais pris pour de l’amour  n’était qu’un rapport de domination, tout sentiment de regret m’a quittée : j’ai plutôt la sensation d’avoir échappé de peu à une catastrophe.

JE NE T’AIME PLUS JF !

Je reprends ma vie en mains, je continue mon chemin sans toi, avec une énergie nouvelle : celle de la liberté retrouvée !

 

 

 

 

Publié dans : Non classé | le 1 avril, 2012 |Pas de Commentaires »

Réalisation

Je me réalise aujourd’hui en m’installant dans ma petite maison

Je me réalise aussi en assumant mes choix politiques

Je me réalise en disant NON

Je me réalise en disant OUI

En faisant aujourd’hui

En oubliant hier

Et en rêvant demain

Publié dans : Non classé | le 27 janvier, 2010 |Pas de Commentaires »

J’ai 50 ans !!!!

Désormais je m’efforce d’être adulte : c’est ma majorité !

J’ai quitté mon ex il y a 18 mois

J’ai changé de tout : j’ai même rompu avec celle qui fut ma meilleure amie. Je vais changer de travail, et déménager dans MA maison…

Table rase : plus personne n’aura le droit de m’emmerder.

 

 

Publié dans : Présentation | le 16 janvier, 2009 |2 Commentaires »

Retour à la vie

Chères amies bonjour !

J’ai changé de maison, de lunettes, de chat, de nom, de voiture, de téléphone, d’homme…  de vie, en somme !

J’ai changé la mort pour la vie, la tristesse pour le bonheur

Moi,  j’ai changé ? non, je suis redevenue MOI !

 

 

Publié dans : Non classé | le 17 mai, 2008 |3 Commentaires »

Le pain de l’amour

Si le grain ne meurt et tombe en terre féconde,

Il faudra le défendre contre les bêtes grouillantes,

Et les oiseaux du ciel, et les souris voraces.

Et il faudra aussi l’arroser sans relâche,

Ni trop, ni trop peu…

Le protéger des vents froids, du gel, et des soleils brûlants.

Quand il sera germé,

Si fragile encore,

Sa tendre pousse alors

Pourrait d’un rien se flétrir.

 

Quand le temps de la moisson viendra,

Farine immaculée ce froment deviendra

Allongée d’eau de source, du sel de la mer

Nos larmes passées en seront le levain

Et pour nos enfants nous pétrirons ce pain.

Publié dans : Non classé | le 17 septembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Des draps lilas

Comme mon mariage m’avait laissée dans de sales draps

Le dégôut, la souffrance, imprégnant tous ceux-là

Je ne puis désormais y poser mon corps las.

Pour attendre que tu dormes avec moi

J’ai acheté des draps lilas

Pour le jour où je serai à toi

Publié dans : Non classé | le 6 septembre, 2007 |2 Commentaires »

Je m’envole…

Vous m’avez connue borderline, penchant du côté de l’abîme…
J’ai pris la décision de Vivre et non plus de « survivre » en cherchant sans cesse à mourir.
J’ai annoncé mon divorce : il était temps, au bout de 27 ans !
La personne responsable de mon infortune reprenait justement le travail auprès de mon futur-ex-mari à ce moment là…

Magali est une fille sans moralité, que son amant, mon mari Philippe qualifie lui-même comme « illettrée, ne sachant pas faire la cuisine, et vivant dans un taudis ». Si cette salope s’approche de mes enfants, dort dans mon lit… je la tue !

Comment ce fumier a-t-il pu gâcher ma jeunesse pour ensuite aller tirer un cageot pareil : ça me donne envie de vômir.
J’ai envie de brûler ma robe de mariée sur la place publique !

Désormais je ne lui ferai plus ses quatre volontés de macho, ne laverai plus son linge puant, ne sentirai plus son odeur dans ma chambre, ne le verrai plus affalé devant la télé les deux mains dans son slip.
J’aurai mon endroit à moi, où il n’aura plus le droit de rien critiquer, ni la nourriture, ni le rangement, ni l’heure à laquelle j’ai choisi de rentrer.

Va te faire foutre connard !

Publié dans : Non classé | le 25 juin, 2007 |2 Commentaires »

Grand ménage….

Je crois que le moment est venu de vous dire au revoir mes chères soeurs.
J’ai tout raté : mon mariage, l’éducation de ma fille,… ma vie.

Je nettoie mes tiroirs, je fais le vide.

Sur un grand voilier noir
La Mort pour équipage
Demain c’est l’au revoir
Je quitte vos rivages

J’ai cru un moment être plus forte que les événements
Mais je suis fatiguée
Et mon soleil est noir

Alors adieu mes toutes belles….

Publié dans : Non classé | le 5 juin, 2007 |Pas de Commentaires »

La Tempête acte III sc 1/ William Shakespeare

MIRANDA.—A cause de mon peu de mérite, qui n’ose offrir ce que je désire donner, et qui ose encore moins accepter ce dont la privation me ferait mourir. Mais ce sont là des niaiseries; et plus mon amour cherche à se cacher, plus il s’accroît et devient apparent. Loin de moi, timides artifices; inspire-moi, franche et sainte innocence: je suis votre femme si vous voulez m’épouser; sinon je mourrai fille et le coeur à vous. Vous pouvez me refuser pour compagne; mais, que vous le vouliez ou non, je serai votre servante.

Parfois, les mots des autres disent bien mieux que les nôtres ce  qu’on n’oserait exprimer !

Publié dans : Non classé | le 30 mars, 2007 |Pas de Commentaires »
123

L'univers de BORIS TCHUENYIM. |
Le Nirvana les doigts dans ... |
Pieces of Myself |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | apres le viol
| MES PASSIONS ET MY LOVE
| Ma lutte contre l'hyperphagie